L’été dans nos églises

Soyons conscients de l’importance des églises ouvertes et accueillantes. Soyons attentifs aux visiteurs qui pourront les découvrir pour la première fois


L’été : temps de repos, de recul, de dépaysement et de réflexion.
Temps de recevoir, d’accueillir la famille et les amis. Temps de partage, de nouvelles rencontres. L’été est aussi un temps pour prendre de la distance de notre lieu d’habitation, de notre travail, de notre quotidien, de partir et visiter d’autres lieux, d’autres peuples, d’autres cultures et coutumes. Aller découvrir peut-être un autre paysage de la vie. L’été est aussi, et avant tout, un temps de ressourcement.

Pour visiter un des paradis sur terre, la Drôme provençale avec ses richesses naturelles et patrimoniales s’y prête en particulier. Le patrimoine religieux n’est pas seulement précieux pour les chrétiens mais aussi pour les habitants, les passants et les touristes qui y sont attachés. Eux aussi sont nombreux, de tous horizons, et de tous âges à entrer dans une des centaines d’édifices chez nous.
Leurs motifs peuvent être divers, mais franchir la porte d’une église n’est pas n’importe quelle porte..

L’église est aussi un lieu de mémoire. Ils sont nombreux, croyants ou non-croyants, à avoir déjà franchit cette porte à l’occasion d’un baptême, de funérailles ou d’un mariage. Ce sont des moments aussi qui font réfléchir sur les grandes questions de la vie ; la souffrance, la mort. Qui suis-je, d’où vins-je, où vais-je, que faire de ma vie ?
Visiter une église est une occasion par excellence pour se recueillir, et s’abstraire du monde extérieur pour se centrer sur la vie intérieure.
Nous ne savons pas toujours ce qui peut nous arriver dans une église ! Lisons ensemble le témoignage de Paul Claudel : « J’étais moi-même debout dans la foule, près du second pilier à l’entrée du chœur à droite du côté de la sacristie. Et c’est alors que se produisit l’événement qui domine toute ma vie. En un instant mon cœur fut touché et je crus. Je crus, d’une telle force d’adhésion, d’un tel soulèvement de tout mon être, d’une conviction si puissante, d’une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute, que, depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d’une vie agitée, n’ont pu ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher. J’avais eu tout à coup le sentiment déchirant de l’innocence, l’éternelle enfance de Dieu, une révélation ineffable. […]"

Soyons conscients de l’importance des églises ouvertes et accueillantes. Soyons attentifs aux visiteurs qui pourront les découvrir pour la première fois.
Le Pape Benoît XVI a déclaré en 2011 : « ….l’objectif prioritaire de la Pastorale du Tourisme est de nous demander comment accueillir les personnes dans les lieux sacrés de façon à ce que cela les aide à connaître et à aimer davantage Le Seigneur ? Comment faciliter une rencontre entre Dieu et chaque personne qui vient ici ? »

Ouvrons alors nos églises, accueillons, et ’habitons’ nos églises à l’occasion d’une visite accompagnée, d’un fleurissement renouvelé, avec une proposition d’un document présentant l’édifice et son sens, d’une exposition, d’un conte biblique pour enfants, des propositions de prière, d’un concert ….et habitons surtout nos églises avec notre présence : témoignons, rencontrons, échangeons... : annonçons la Bonne Nouvelle.

« La mesure de la vitalité de l’Église, la mesure de son ouverture intérieure, sera montrée par le fait que ses portes pourront rester ouvertes » (Cardinal Ratzinger, mars 2003).

Pensons en particulier, pendant cette période estivale, aux personnes qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances, aux personnes qui travaillent dans le tourisme et ceux qui sont au service des habitants Drômois.

Bon été à tous,
Jozef et Jacinta de Graauw,
Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs

Fermeture du secrétariat paroissial du mardi 11 au mardi 25 juillet inclus



[ Derniers articles :  ]



  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP