Exposition Andrew Huston

Du au

En partenariat avec le Centre d'Art Contemporain de Saint-Restitut se tiendra une exposition d’œuvres d'Andrew Huston dans le chœur de la cathédrale, à Saint-Paul-Trois-Châteaux, en résonnance avec le vitrail dit "de l'aveugle né".

 Le vernissage aura lieu le:

vendredi 14 aout à 18h30 à la cathédrale

 

Andrew Huston,  artiste Américain/Australien, vit et travail entre Venise en Italie et Tulette, dans le sud de la France.

A.Huston a collaboré avec de nombreux espaces gérés par des artistes en Europe et aux États-Unis, ainsi qu’avec des galeries commerciales. En 2006, il crée Non-Objectif Sud, un projet de résidence et d’exposition qui se trouve à Tulette.

A.Huston est essentiellement un artiste abstrait dont les domaines de prédilection sont la peinture et le dessin. Il a consacré une grande partie de sa carrière à des collaborations en tant que curateur et a organisé des projets avec d’autres artistes, notamment «Oysters with Lemon» et  Duccio auprès de Ventana 244 à Brooklyn.

Les tableaux d’Andrew Huston à St-Restitut, peints en 2016, utilisent des techniques de feuillage de métal appliqué sur des supports traditionnels et non traditionnels, notamment la toile et le bois sur des fonds monochromes en acrylique. Ces enluminures contemporaines reflètent son intérêt et son engagement pour les matériaux historiques à utiliser pour la prise de vue actuelle. Comme pour la couleur hors du tube, la variété des feuilles est une source de matière et de couleur prête à l’emploi utilisée comme objet et non pas comme mode de représentation. Les peintures sont encadrées, conçues par l’artiste sous une forme neutre, en MDF (Medium), sans tactilité, ni décoration.

Traditionnellement, les encadrements d’artistes sont dorés. En revanche, dans cette série d’œuvres, la surface des tableaux est traitée comme un encadrement et dorée par sections, ce qui met en valeur la surface comme principal site d’intérêt. La peinture et la colle de dorure sont poussées à travers un filet sur la toile qui anime la surface. Le papier bulles est utilisé comme une mono-gravure,en dupliquant la grille de la surface nette.

 

Annie Delay, Centre d’Art Contemporain de Saint-Restitut

Anne Hallopeau, Animatrice du Conseil Pastoral Paroissial