[ Thêmes abordés ]
Une grande Famille de Solidarité

Le 16 novembre est consacré à la journée du Secours Catholique. Dans notre paroisse, il y aura des animations ainsi qu’une messe à 11h à la cathédrale de St Paul animé par l’équipe locale.
Rencontre avec Anne-Marie CHORIER, Vice-présidente nationale.


 

De plus en plus vite, notre société est en train de changer, de se transformer. Chacun est prié de s’adapter, sous peine d’exclusion.
Qu’en est-il de ceux qui sont laissés de côté ? En France, 6 millions d’hommes, de femmes et d’enfants vivent en situation de pauvreté. Une personne sur 10 est oubliée, défavorisée, marginalisée.
Pour eux, la vulnérabilité et la fragilité conduisent à l’instabilité qui mène à la grande pauvreté. Pourquoi ? Parce que pour certains, tout est précaire :

  • L’emploi est précarisé : à durée déterminée, intérimaire, à temps partiel, au noir, saisonnier.
  • Le logement est précaire : HLM, hôtel, garni, caravane, péniche, foyer, abri de fortune, rue.
  • Et surtout la famille, ultime rempart contre la précarité, est de plus en plus éclatée, dissociée.
    Or la famille est la dernière maille du filet avant le saut vers l’exclusion. Quant aux enfants, ils sont les premières victimes de cette instabilité. Celle-ci a des conséquences graves sur leur scolarité, donc sur l’avenir qu’ils peuvent envisager.

    Avec les plus démunis, grâce à vous, le Secours Catholique agit près de chez vous. Chaque année, les 68 700 bénévoles de nos 4 160 équipes locales accueillent environ 1 million et demi de personnes très défavorisées, adultes et enfants, dans chaque région de France, en milieu rural comme en ville.
    Il ne s’agit pas d’assistance. Il s’agit de redonner confiance. Par un accompagnement personnalisé de chaque cas particulier, par un coup de pouce adapté, ces personnes précarisées peuvent rebâtir un projet personnel, retrouver le chemin de l’Espérance et de la dignité.
    Pour beaucoup, le Secours Catholique est la famille qu’elles n’ont pas, le seul recours pour éviter la spirale de la pauvreté. Et ensemble, nous formons la grande famille de la solidarité.
    Ces personnes, ces familles, en nombre croissant en cette fin d’année difficile, il nous faut les aider. C’est pourquoi nous avons besoin, maintenant, de votre geste de charité et de générosité.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP