Un secrétariat paroissial rénové en 2016

Ce local paroissial est bien défraichi et, aujourd’hui, il est indispensable d’y faire des travaux pour qu’il soit digne de notre paroisse.


 

Vous connaissez le secrétariat paroissial qui se trouve au 6, place Taillade à Pierrelatte.
Grâce à Céline Blachier, vous y êtes toujours accueillis avec compétence et amabilité. Vous pouvez lui parler de tous les sujets qui vous concernent ou vous intéressent sur le plan religieux ou personnel.
Mais ce local paroissial est bien défraichi et, aujourd’hui, il est indispensable d’y faire des travaux pour qu’il soit digne de notre paroisse.
Pourquoi ce secrétariat paroissial est-il aussi important pour nous, pour vous et pour tous les fidèles ?
Au cours de ces dernières années le nombre de prêtres du diocèse de Valence a sensiblement diminué. Nous avons la chance d’avoir le père Stéphane-Jacques Ruchon assisté par le père Marc de la Bourdonnaye. Nous avons également deux diacres, François Binder et Jean-Noël Rieu, que vous voyez régulièrement lors de célébrations ou de réunions.
Cette équipe a la charge d’une paroisse qui compte plus de 38.000 habitants, dont près de 80 % résident dans l’une des trois villes principales. Par-ailleurs, la paroisse est géographiquement dispersée et, à titre d’exemple, il y a 24 km de Donzère, au nord, à Rochegude, au sud. Enfin, les quatre communautés de Saint Marcellin Champagnat souhaitent toutes une grande présence pastorale ce qui n’est pas toujours compatible avec les moyens de l’équipe actuelle.
La charge de travail est donc considérable et il est indispensable qu’une structure centralisée soit en mesure d’assurer les activités qui ne sont pas strictement réservées à nos prêtres et diacres.
C’est le rôle du secrétariat paroissial.
Pour effectuer son travail avec un maximum d’efficacité, il est nécessaire que ce secrétariat paroissial soit installé dans un cadre bien adapté, accueillant et qui témoigne, si possible, de notre dynamisme religieux.
Les travaux de rénovations de l’immeuble de la place Taillade ont logiquement commencé par les étages les plus élevés et les travaux du rez de chaussée ont été reportés à une date ultérieure, de manière à disposer d’une trésorerie compatible avec nos ambitions.
C’est le cas maintenant, même si nos ressources restent encore insuffisantes pour faire tout ce qui devrait être fait, non seulement au secrétariat, mais aussi dans la plupart des autres bâtiments de la paroisse.
Nos projets actuels représentent, pour le secrétariat, une dépense de l’ordre de 20.000 € car il faut réaffecter les surfaces disponibles, assurer l’accessibilité aux personnes handicapées, refaire partiellement l’électricité, réparer les sols et rafraîchir les peintures.
Pour financer ces travaux, nous envisageons d’utiliser des ressources venant de trois origines différentes :
*La trésorerie de la paroisse,
*Une augmentation temporaire de notre endettement,
*Le lancement d’une souscription paroissiale.
Par le passé, nous avons déjà fait appel à vous pour contribuer à la réalisation de projets spécifiques.
Une première fois, nous avons demandé votre aide pour financer la reconstruction de la partie effondrée du mur de la maison paroissiale de Saint Paul Trois Châteaux.
Une seconde fois, nous l’avons fait pour financer en partie, les frais de restauration de l’ambon et de la sono de l’église de Pierrelatte ainsi que de la Vierge du XIIe siècle de La Garde Adhémar.
Cette fois, nous faisons appel à votre générosité pour que vous disposiez d’un secrétariat paroissial dont la vocation est de vous accueillir dans les meilleures conditions.
Nous espérons vous y voir souvent et en grand nombre.
La souscription paroissiale commencera à partir de Noël 2015 de manière à vous permettre de bénéficier, dès la fin de cette année, des avantages fiscaux liés à votre don et elle se poursuivra en 2016.

Merci pour l’aide que vous nous apporterez.

Jean Guy de Waël, trésorier de la paroisse






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP