Prêtres, vous essaierez de le devenir !

Olivier, Benoit et Stéphane - Jacques ,(qui était en insertion pendant deux ans dans notre paroisse) ont été ordonnés en la cathédrale de Valence ce dimanche après midi.


 

"Prêtres, vous essaierez, comme nous, de le devenir. Dans les joies et dans les peines, dans l’enthousiasme et dans l’inquiétude, dans la foi et dans le doute, ne quittez pas Jésus-christ des yeux, du cœur ; Lui seul sera votre rocher, votre source, votre chemin, votre espérance.
Prêtres, vous essaierez, comme nous, de le devenir en aimant de tout votre amour le peuple vers lequel vous êtes envoyés. Comme le bon pasteur aimez le et vous découvrirez que le peuple de Dieu vous aimera s’il vous reconnaît comme son bon pasteur.

Fidèles du Christ, nous recevons ces 3 hommes comme prêtres. Accueillons-les avec amour et patience. Ils ont encore à apprendre, à découvrir, veillons à ne pas les écraser, veillons à les encourager plutôt que de les critiquer. Soyons bienveillants les uns pour les autres pour mieux entendre la salutation du Ressuscité : « la Paix soit avec vous ! De même que les Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie ». (Jn 20,21)"


C’est avec ces quelques phrases que Monseigneur Lagleize a terminé son homélie avant d’ordonner les trois jeunes prêtres, âgés de 27 à 31 ans.
A l’heure où il semble que les vocations en France soient éteintes, un rayon de soleil a traversé les vitraux de la cathédrale ce dimanche. 1500 personnes pour témoigner de l’amitié et de la prière qui lient les laïcs et les prêtres et diacres de notre diocèse. Nul sans doute que chacun d’entre eux a écouté le message de notre évêque à s’inquièter de soutenir fraternellement nos prêtres, qu’ils soient récemment ordonnés ou non.


Comme un appel émouvant, ces derniers ont demandé à l’assemblée et plus particulièrement aux jeunes de sauter le pas : « Vous voyez, nous étions à votre place il y a quelques années... »
Qui sais ? Un appel peut- être entendu !






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP