Lumen Fidei. La lumière de la foi.
 

Une nouvelle année commence à la « lumière de la foi ». Au lendemain des fêtes de Noël, ces premiers jours de l’année sont pour tous un temps d’échange de vœux et de bonnes résolutions. Tout cela est fort bien et fort sympathique, mais, il faut bien le reconnaitre, bien souvent nous ne nous engageons pas trop solidairement et collectivement dans cet échange de vœux. Chacun souhaite à l’autre de réaliser ses vœux les plus chers et chacun, individuellement, va se fixer une résolution, un objectif, une visée à atteindre en essayant de s’y tenir. Et si, au seuil de cette nouvelle année, en paroisse, nous nous engagions d’avantage dans ces vœux et ces bonnes résolutions ? Peut-être pourrions-nous nous souhaiter des veux et des bonnes résolutions à réaliser ensemble, collectivement, fraternellement, bref, en paroisse. En prenant conscience que tous sont appelés à œuvrer pour le bien de tous, nous pourrons alors souhaiter, nous souhaiter, les meilleurs vœux possibles pour faire grandir la charité, l’unité et la concorde entre les fidèles. « Ut unum sit » « Qu’ils soient Un ! » (Jn 17). Cette prière du Christ adressée au Père est toujours à réentendre pour nous aujourd’hui. Pourquoi ? Car il en va de l’authenticité du témoignage de notre foi. « Un », c’est-à-dire, « unis », unis dans une véritable communion fraternelle et dans un projet pastoral paroissial commun. Tel pourrait être le meilleur des vœux à nous souhaiter au seuil de cette nouvelle année. Quant à la « bonne résolution » ? Facile ! Cela consistera à tout mettre en œuvre pour réaliser cette « communion » et cette « unité » voulues par le Christ. Comment ? En mesurant d’abord, chacun, personnellement, ce qui est à notre portée pour s’engager d’avantage pour l’annonce de l’évangile, aujourd’hui, pour les enfants, les hommes et les femmes de ce temps, en se posant la question : qu’est ce que je peux faire, moi, là où je suis, dans ma communauté, dans la paroisse, pour le bien de tous, avant de commencer à attendre passivement ou bien encore à râler parce que ceci n’est pas comme cela. Puis, en veillant à ne pas se tromper de « combat ». Beaucoup, dans la nostalgie de temps passés et révolus, sont souvent partants pour défendre un bien ou une manière de faire sans trop se poser la question de « l’aujourd’hui » de nos besoins pastoraux.

Notre paroisse a sans cesse besoin de bonnes volontés nouvelles pour prendre part à l’annonce de l’évangile : catéchistes, membres d’équipe liturgique ou de funérailles, accompagnement d’adultes qui demandent le baptême, visiteurs de malades ou de personnes isolées, etc. La moisson est toujours abondante et les ouvriers souvent bien peu nombreux à répondre à l’appel. En ce début d’année, quatre occasions nous sont données pour réaliser tous ensemble cette unité, ce projet de Dieu pour son Eglise. La semaine de prière pour l’unité des chrétiens, la lecture de l’exhortation apostolique « Lumen fidei » (la lumière de la foi) du pape François dont vous trouverez un résumé en page intérieure, la participation à la consultation en vue du renouvellement du Conseil Pastoral Paroissial et des Relais de communauté et enfin, ne l’oublions pas, la souscription paroissiale lancée début décembre pour couvrir des dépenses exceptionnelles (sonorisation de l’église de Pierrelatte). Vous trouverez en page intérieure de ce journal la reproduction de l’ordonnance épiscopale sur l’organisation pastorale des paroisses et, plus particulièrement, ce qui concerne le Conseil Pastoral et les Relais de communautés. Je vous invite à lire attentivement ces documents avant de répondre à la consultation préalable au renouvellement de ses membres. A l’heure où l’Eglise, de par le monde, célèbre la fête de l’Epiphanie, la « manifestation » de la lumière de Dieu sur les nations, puissions-nous être, chacun et surtout tous ensemble des porteurs et des témoins de cette lumière, de cette paix et de cette espérance pour l’aujourd’hui de notre monde. Bonne lecture ! Et bonne année à nous tous !

Père Stéphane-Jacques Ruchon,
curé de la paroisse saint Marcellin Champagnat en Tricastin.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP