[ Thêmes abordés ]
Le « oui » des équipes funérailles.

Dimanche 21 septembre à 10h à l’église de Pierrelatte a eu lieu l’envoi de l’équipe funéraille de la communauté St Roch. Un « oui » qui a du sens pour tous : témoignage et explications.


 

En un an et demi, le service des funérailles assuré par les laïcs a pris son
« envol ». La diminution du nombre de prêtres sur la paroisse nouvelle
n’y est sans doute pas étrangère. Le service se situe dans le droit fil du
concile Vatican II. « les pasteurs peuvent confier aux fidèles laïcs
certains offices et certaines fonctions qui, tout en étant liés à leur
propre ministère de pasteurs n’exigent cependant pas le caractère de
l’Ordre. »

Les quatre à cinq personnes constituant chacune des quatre équipes ont
répondu à l’appel d’un prêtre, d’un diacre, d’une religieuse ou d’un laïc.
Le « oui » donné marque certes l’accord pour être au service de la communauté
et plus particulièrement des familles éprouvées, mais quelque part il
correspond aussi à un accomplissement personnel. Il n’est pas interdit
d’aimer écouter les familles, travailler en équipe pour bâtir puis animer
les célébrations.

Actuellement, dans la plupart des cas, les familles sont reçues par le
prêtre résident et deux membres de l’équipe de service, même si la cérémonie
à l’église est présidée ultérieurement par un laïc.

En cette période de formation « sur le terrain », lorsqu’un laïc ou une
religieuse (pour l’instant une demi-douzaine au total) anime la célébration,
des membres d’autres équipes y assistent également. Une brève analyse après
la cérémonie permet de discerner les points forts et les détails à changer
ou à améliorer. Cette entraide fraternelle entraîne petit à petit, au delà
d’une meilleure compétence, une véritable amitié entre toutes les équipes.

La préparation d’une homélie et d’une cérémonie pour un « non professionnel
de la Parole » peut prendre plusieurs heures mais quelle joie de recevoir
un merci du fond du cœur de la part des familles.
L’expérience montre que
finalement on reçoit beaucoup dans cette écoute et ce bref accompagnement
des familles. Le « oui » initial n’avait pas prévu cela.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP