C’est la rentrée… aussi pour notre paroisse !

La rentrée, c’est aussi regarder les réalités en face


 

Quand on parle de rentrée, on comprend : fin des vacances, reprise du boulot, le stress quotidien à l’usine, au bureau ou à la ferme. Mais il en va aussi de même pour la paroisse : reprise des réunions, poursuite des formations, les baptêmes, et tant et tant d’activités. Il n’y a que les mariages qui marquent une pause, mais pour lesquels il faudra quand même préparer les prochaines rencontres.

La rentrée, c’est aussi regarder les réalités en face, et prendre les bonnes et justes décisions : notre curé, le P. Stéphane-Jacques RUCHON est quasiment seul pour gérer nos neuf clochers, et il a besoin de toutes les bonnes volontés pour mener à bien la charge qui lui est impartie. Ce qui fait que chaque paroissien – et donc toi, ami lecteur – a un rôle à jouer pour que notre communauté puisse avancer dans la construction de ce grand Corps qu’est l’Église. Les tâches sont nombreuses : la catéchèse, l’aumônerie, les funérailles, les visites aux malades manquent cruellement de personnes, et donc ont besoin de chacun de nous !

Mais, comme le souligne notre pape François, nous sommes tous invités d’abord à « être des artisans de paix et de réconciliation » et non des râleurs ou des inactifs qui se contentent de regarder le train passer et d’en critiquer la composition sans se mettre au service des hommes.

Le pape dénonce également ce qu’il appelle « les péchés contre l’unité au sein des paroisses ». Et de préciser : « dans une communauté, la division est un des péchés les plus graves… Ces péchés « paroissiaux » sont les envies, les jalousies, les antipathies… et les médisances. L’unité au contraire doit être une note distinctive des communautés chrétiennes, ayant un seul cœur et une seule âme : les paroisses sont appelées à être des lieux de partage et de communion ».

Le prochain synode diocésain va nous aider sans doute à voir notre vie ecclésiale sous un autre jour. Comme le disait saint Jean-Paul II lorsqu’il inaugura son pontificat, n’ayons pas peur ! La tâche est certes importante, mais nous pouvons compter sur l’aide de l’Esprit-Saint… Si nous savons Lui faire confiance. Alors, bonne rentrée à tous !

François Binder, diacre permanent






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP