C’est la rentrée !
 

C’est la rentrée ! Nouvelle année scolaire, nouvelle année de catéchèse et… nouvelle année pastorale ! Merci à toutes celles et ceux qui, cette année encore, vont poursuivre leur mission (relais de communautés, catéchistes, animateurs d’aumônerie, scouts, visiteurs de malades, préparation aux sacrements…) et merci d’avance à toutes celles et ceux qui répondront à l’appel de leur Eglise pour l’annonce de l’évangile et le service des hommes.
Quelques nouveautés en cette rentrée pour notre paroisse ! D’abord, un secrétariat paroissial refait à neuf ! Outil indispensable, inauguré le 24 juin dernier en la fête de la Saint Jean-Baptiste, pour accueillir comme il convient ceux qui font appel à l’Eglise. C’est grâce à votre générosité que nous avons enfin pu mener à terme ce projet. N’hésitez pas à vous rendre à Pierrelatte (6, place Taillade) pour saluer notre secrétaire et « découvrir » notre (son) « nouveau » secrétariat !
Puis des changements d’ordre institutionnel. A la suite de la publication le 15 juin dernier du nouveau statut diocésain du curé pour les paroisses de notre diocèse (cf. Eglise de Valence numéro Juillet/Août 2016), notre évêque, après consultation du Conseil Presbytéral, a souhaité dans un souci de clarification tant pour les fidèles que pour les pasteurs, revenir sur le recours systématique au canon 517,1 du code de droit canonique (nomination d’une équipe curiale – curés in solidum – sur l’ensemble des paroisses d’une même unité pastorale avec la nomination d’un curé modérateur de l’équipe curiale). Cette possibilité dérogatoire au principe « une paroisse, un curé » (canon 515,1) avait été généralisée et mise en œuvre par l’ordonnance de Mgr Lagleize en 2011.
Concrètement, en application des canons 515 et 519, notre évêque m’a nommé curé de la paroisse Saint-Marcellin Champagnat en Tricastin. Le père Eric Lorinet, curé de la paroisse Notre-Dame du Rhône (Montélimar) a été nommé vicaire forain (doyen) de l’Unité Pastorale des Portes de Provence. Le père Benjamin Latouche a été nommé vicaire de cette paroisse. Les pères Pierre Legendre et Renaud de Tarlé ont été nommés curés in solidum (canon 517,1) de la paroisse Sainte-Anne de Bonlieu, le père Pierre Legendre étant modérateur de cette équipe.
Autre changement d’ordre institutionnel pour notre paroisse à la suite de la fin de mandat de l’Equipe d’Animation Pastorale (prorogé déjà d’un an), la création, après consultation du Conseil Pastoral Paroissial, du vicaire général et du vicaire forain, d’un « Comité Paroissial » (nom restant à définir) comportant : les ministres ordonnés (prêtre et diacres), la catéchiste relais, l’animatrice du conseil pastoral, le trésorier et la comptable de la paroisse, le notaire/secrétaire de la paroisse ainsi que les personnes appelées ponctuellement en raison de la mission confiée.
Dans un véritable souci d’efficacité pastorale, afin d’accompagner comme il convient l’ensemble de ces acteurs pastoraux dans une plus grande régularité, de « relire » aussi avec eux leur mission et de favoriser les échanges et la collaboration entre eux pour la mise en œuvre des projets du conseil pastoral, je fais donc le choix de ne pas renouveler l’EAP (mise en œuvre facultative) dans sa forme actuelle pour la remplacer par ce « comité exécutif paroissial » qui se réunira au minimum une fois par mois au secrétariat paroissial. Un grand merci à madame Agnès Rieu, à messieurs Bertrand Morel et Denis Barnier (membres de l’EAP) pour leur disponibilité, leurs conseils avisés, leur soutien et leur grand investissement (bien souvent peu connu) pendant ces dernières années. Il convient de rappeler que la mission des relais de communauté dans la proximité et l’animation des communautés paroissiales est inchangée.
Enfin, dans la suite du synode diocésain, les services diocésains sont actuellement en pleine refonte. Ces services passent d’une vingtaine à cinq grands services diocésains (cf. article en page 4). Pour info, à titre personnel, dans le cadre de cette refonte des services diocésains, je remets ma charge de prêtre accompagnateur du service diocésain de la pastorale de la santé mais « hérite » de la mission de mettre en œuvre et d’animer un comité diocésain des questions éthiques. Cette responsabilité diocésaine nouvelle sera exercée en complément de la présidence du Syndicat Ecclésiastique du diocèse de Valence (gestion de la caisse de péréquation des messes et conseils juridiques)
En cette rentrée, je tiens, une fois encore, à saluer toutes celles et ceux qui, souvent bien humblement, se dépensent sans compter pour que l’évangile soit annoncé et vécu au quotidien en Tricastin. Un très grand merci au père Marc de la Bourdonnaye pour sa présence et son aide. J’adresse enfin une pensée particulière à ceux qui sont touchés par la maladie et qui poursuivent leur mission dans le service de la prière qui soutient toutes nos actions.
L’évangile, est-il besoin de le rappeler, ne peut être annoncé et vécu sans la bonne volonté, le désir d’unité et de communion et la participation active de tous les fidèles de notre paroisse.
Que la Bienheureuse Vierge Marie et saint Marcellin Champagnat, qui l’a servie et honorée en se mettant au service de la jeunesse, nous accompagnent et nous soutiennent tous en cette rentrée scolaire et pastorale.

Père Stéphane-Jacques Ruchon,
curé de la paroisse Saint Marcellin Champagnat en Tricastin






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP