Accueil > A la Une ! > Bercy ensemble : Rassemblement réussi

Bercy ensemble : Rassemblement réussi

jeudi 8 mai 2003

15.000 membres de la Jeunesse ouvrière chrétienne étaient réunis samedi à Bercy. Créée il y a presque 80 ans, la JOC veut lancer une nouvelle dynamique

« Trois, deux, un, zéro ! » Il est 10 heures, samedi 3 mai, la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) lance sa rencontre nationale, « Bercy ensemble ». Dans le Palais Omnisports de Bercy, à Paris, il y a 15.000 jeunes, selon les organisateurs, venus de France et d’ailleurs et réunis autour du thème : « On est fait pour vivre ensemble ». « Nous sommes tous uniques et différents », commence Sophie de Oliveira, présidente de la JOC, « Nous voulons vivre ensemble […] Cet idéal, il vient du cœur de notre foi. » Elle s’adresse à l’Église : « Ensemble, nous portons la responsabilité que l’évangile soit entendu comme bonne nouvelle par les jeunes des milieux populaires. » Et à Luc Ferry, ministre de l’éducation nationale, invité, à qui elle indique les difficultés des jeunes : « Saurez-vous nous entendre ? »

Une ouverture à l’image de la nouvelle dynamique qu’entend lancer la JOC. Dans laquelle la question ouvrière laisse place à celles des quartiers (lire la Croix du 2 mai) : un livret a d’ailleurs été remis aux jeunes, leur demandant s’ils souhaitent changer de nom. Sans oublier une inspiration chrétienne plus explicite. « La France a besoin de cet engagement », a déclaré Luc Ferry – présence inédite, un peu chahutée par les jeunes – en lisant un message de Jacques Chirac. Le ministre de l’Éducation nationale a signifié que le gouvernement comptait sur la JOC pour lutter contre « les menaces du communautarisme ».

Signes d’autres attentions politiques : la visite de Marie-Georges Buffet, secrétaire nationale du Parti communiste, les interventions de Jean-Paul Huchon, président (PS) de la Région Ile-de- France, et de David Assouline, adjoint au maire de Paris.

Avec une vingtaine d’évêques présents, l’Église a marqué son soutien. Sur un autre registre. « Tenez bon, il ne faut pas que ce soit seulement des mots », a encouragé le cardinal Jean-Marie Lustiger, dans un touchant témoignage, après lecture par des Jocistes d’une « Charte du Vivre ensemble ». « Vous pouvez compter sur le Seigneur », a assuré Mgr Jean-Pierre Ricard, président des évêques de France, dans une célébration eucharistique sobre, vivante, et très suivie par les jeunes.

Encouragements de Jean-Paul II, enfin, lus par le nonce apostolique en France, Mgr Fortunato Baldelli : « Le pape vous demande de garder confiance devant les difficultés que vous rencontrez dans vos quartiers et vos cités, dans vos écoles et sur vos lieux de travail […] Puisse cette journée donner un élan nouveau à toutes les équipes de la JOC ! ».

Les jeunes, eux, ont exprimé leur foi, leur envie et les difficultés de « vivre ensemble », et affirmé un besoin de reconnaissance. Ce fut pour eux l’occasion de débattre de leur vie quotidienne, et de découvrir d’autres mouvements dans les allées du village associatif. Un nouvel élan pour la JOC ? « À condition que l’on ait de nouveaux jeunes animateurs », signalait samedi un vicaire épiscopal. Voici peut-être l’enjeu de l’après-Bercy. Pour l’avenir du mouvement, il est de taille.

Un message, un commentaire ?

form pet message commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum lien hyper

forum page url

forum qui etes vous